L’immobilier dans Second Life

Un des secteurs qui a la possibilité de dégager une vrai valeur ajoutée d’un univers virtuel comme Second Life est l’immobilier. La plupart des logiciels d’architectes coûtent très chers notamment toutes les reproductions en 3D .

Or , Second Life permet à moindre coût de reproduire des batiments réels presque à la perfection .A titre d’exemple YSL ne nous aurait jamais validé les réalisations SL si celles çi correspondaient pas à leur critère de qualité.

Extraits de l’article du site l’atelier : http://www.atelier.fr/medias-loisirs/13/10082007/vraie,maison,vente,second,life-34994;34992.html

Le secteur de l’immobilier ne doit pas ignorer les mondes virtuels. Il était déjà possible de vendre des villes elles aussi virtuelles, et d’acheter des répliques de constructions à l’identique. Désormais, vous pouvez aussi visiter la maison de vos rêves puis l’acheter… pour de vrai. L’agence immobilière américaine Coldwell Banker profite du succès du monde virtuel pour expérimenter un nouveau mode de visite. Elle a créé une reproduction en 3D de l’une des maisons à vendre dont elle a la charge, puis a installé cette réplique sur Second Life. But de la manoeuvre : permettre aux avatars des internautes de visiter les pièces les unes après les autres, à leur rythme, comme lors d’une vraie visite. Pour parfaire la ressemblance, il est même possible de demander des renseignements à propos d’une pièce en cliquant sur des bornes placées en plusieurs endroits de l’habitation. Pour ceux que la visite virtuelle a convaincu, il ne reste plus qu’à prendre rendez-vous avec l’agence « réelle ».

Un canal marketing supplémentaire
Et peut-être devenir le nouveau propriétaire de la première maison, selon Coldwell, a avoir été mise en vente sur une communauté virtuelle. « Des sociétés comme Second Life révolutionnent totalement le monde de l’industrie par la manière dont elles interagissent avec les consommateurs », précise Charlie Young, vice-président senior du marketing chez Coldwell. « Ce qui rend cette nouvelle manière d’entreprendre si unique est que les acheteurs éventuels peuvent littéralement faire le tour de la maison tout en restant confortablement installés chez eux », ajoute-t-il. Pour les intéressés, la maison, d’une valeur de 3,1 millions de dollars, est située à Mercer Island, dans l’Etat de Washington.
Attirer de nouveaux acheteurs
D’un point de vue professionnel, l’installation de cette nouvelle maison sur Second Life apporte une visibilité intéressante à la société immobilière. « Alors que le nombre de personnes qui rejoignent des communautés virtuelles comme Second Life ne cesse de croître, et utilisent les sites de réseaux sociaux pour communiquer, la nécessité de disposer d’une présence en ligne se fait de plus en plus pressante. Second Life représente un nouveau moyen efficace et innovant d’attirer une nouvelle audience », souligne Charlie Young. A l’initiative de cette démarche, l’ouverture dans le monde virtuel d’un espace dédié à l’agence en mars de cette année. En seulement quatre mois, l’endroit a attiré plus de 130 000 visiteurs. L’immobilier semble avoir de l’avenir en ligne…

Un commentaire pour L’immobilier dans Second Life

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :