Pourquoi je ne crois pas au V-recrutement sur Second Life

Le secteur du recrutement a été après celui de la mode et l’automobile un des secteurs qui s’est fortement intéressé à Second Life .Les premières initiatives ont été américaines puis suivies par celles d’agences de RH et de grandes sociétés comme BNP PARIBAS qui a d’ailleurs engendré un début de controverse dans ce blog .

De nombreuses grandes entreprises ont sollicité Andrea Media pour monter des opérations de recrutement .Nous avons déconseillé ( initiative peu commerciale ) ces annonceurs d’y aller et cela pour plusieurs raisons :

La cible de Second Life est une communauté de joueurs allant sur la plate-forme pour avant tout se divertir , la plupart ont d’ailleurs déjà un travail ( pic de connexion le soir ).

On s’adresse à des adultes de 30 à 35 ans et non à des jeunes de 18-25 ans cherchant un travail après la fin de leurs études.

Il est illusoire de croire que l’embauche se fait directement par Second Life .

La complexité de Second Life ne permet pas en peu de temps une bonne maitrise de cet univers par les futurs candidats.

Quel intéret d’aller dans Second Life pour passer un entretien ? Y a t-il des emplois réservés à ce type de candidatures, meilleurs salaires  ?

Passer un entretien pour un job dans Second Life est cohérent , le reste …S’il y a un vrai projet derrière type reconstruction d’un métier en 3D , applications virtuelles  ou autres , c’est déjà mieux .

Manpower US a embauché une équipe qui tourne 24H/24H sur leur local virtuel afin d’acceuillir et répondre aux questions des avatars  , êtes vous prets à faire de même ?

Proposer des applications nouvelles pour améliorer la vie des résidents de cet univers à l’instar d’un virgin mobile qui vient de créer une application dans Facebook .

Un commentaire pour Pourquoi je ne crois pas au V-recrutement sur Second Life

  1. vl2rl dit :

    Bonjour,

    Il ne faut pas être naïf !

    Les entreprise cherchent à embaucher toujours les meilleurs, croire le contraire c’est se voiler la face.

    Il est aussi naïf de croire que les DRH vont passer leur temps à se taper les millions d’informations dans facebook, d’ailleurs la démarche est encore plus illusoire que d’aller rencontrer l’avatar d’un recruteur dans Second Life.

    Tout le monde est là pour faire de l’argent, de monster à facebook.
    L’avantage dans Second Life, c’est que le recruteur et présent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :